De bonnes choses

Posté par footnailloux le 11 octobre 2011

Seilh – US Nailloux : 1-0

Une fois n’est pas coutume, pas de résumé du match, mais un compte rendu des perfs individuelles des joueurs de l’usn.

Laurent : comme d’hab depuis un an, une belle présence dans sa surface, des sorties autoritaires, un vrai leadership dans le groupe. Ne peut rien sur le but.

Cédric : du Cédric dans le texte : discret, discipliné, solide. C’est simple, on n’a pas vu son attaquant. Avec en bonus track, la « spéciale Cédric » : la blessure de milieu de 2e mi-temps, avec reprise 15 mn après ! Rusé, le gamin…

Guillaume Crouzil : super énervant, de jouer contre lui. Il a l’air de planer à 10 000, vous laisse partir avec 5 mètres d’avance, puis met le turbo, vous chipe la balle fissa et finit en faisant trois tours sur lui-même, le tout avec le sourire espiègle de celui qui vous a joué un bon tour.

Chérif : fais-nous moins peur, stp Chérif. Ton idole, c’est Edmilson : les dribbles plein axe, les contrôles poitrine dans la surface, les relances au milieu de trois attaquants… tant que ça passe, c’est tout bon, c’est frisson. Mais quand ça ne passe pas…

Guitou : le brassard, ça vous change un homme. Autorité, sûreté du placement, efficacité des interventions : Guitou libéro, ça le fait. Avec Fabio Cannavaro, la preuve vivante qu’on peut être un bon défenseur central en mesurant moins d’ 1m45.

Math Alazet : un bon tir, puissant, précis, efficace. Problème : c’était pas à Seilh avec les copains, mais à la maison avec la copine.

Math l’Ancien : défensivement, du Toulalan : volontaire, batailleur, en cannes, même à la fin du match. Offensivement, du Toulalan aussi : aie aie aie…

Parniche : la mobylette naillousaine reprenait la compèt. Du coup, pas de folles chevauchées débridées, mais plutôt du boulot sérieux et solide. 

Costard :   quel pénible, celui-là. Soi-disant blessé, il court tout le temps, s’accroche à son adversaire, déborde, redéborde, res’accroche, recourt, res’accroche, centre, recentre… pénible, on vous dit !

François : 10, c’est pas forcément son poste. Mais il a su jouer juste, se battre, éliminer de temps en temps, se projeter vers l’avant. Le signe qu’il est en train de prendre sa place dans l’équipe ? A 10 mn de la fin du match, c’est à lui, qu’a été confié un coup franc intéressant. Futur taulier offensif de l’équipe, peut-être.

Max : surprise ! On l’avait quitté il y a un an, ipod sur les oreilles, avec le regard de celui qui hésite entre Secret Story et Fifa 11. Et on le retrouve impliqué, concentré, bagarreur, même ! Il nous a même semblé le voir esquisser un mouvement de repli défensif. L’effet Fifa 12, peut-être.

Olive : dur dur, isolé au milieu de la défense adverse et privé de bonnes munitions. Mais a réussi à être dangereux avec les miettes qu’il a eues. Attaquant à l’OM cette saison, c’est vraiment pas facile.

Zacharie : perso, c’est le premier Zacharie que je connaisse. Un prénom original, une tête sympa, que demande le peuple ?

Raul :  plus près du but, rendrait fous les défenseurs adverses, avec ses dribbles, ses feintes, ses frappes. Le hic, c’est qu’à Nailloux, on a tendance à jouer très, très bas.

Laisser un commentaire

 

Les Cyclo-Grimpistes vont e... |
Chevalfacile |
1 2 3 sport |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | LES FOULEES DUPLEIX - LANDR...
| Sportivement Tendre
| RUGBY NANCY SEICHAMPS Jun...